Contributions

Supplément oignons

par Stefania Boggian

La rubrique culinaire de Stefania

Il se trouve que les aliments les plus réconfortants sont normalement ceux à plus haute densité énergétique, c’est-à-dire ceux qui contiennent le plus de sucre et de gras. En commençant à réfléchir à une recette à partager avec vous, mon esprit a donc commencé à voyager entre piscines de frites, baignoires de double-crème, fontaines de fromage fondu, chutes de chocolat coulant… Ralala cette orgie…sauf, problème, en l’espace de deux minutes, ma conscience me rattrape et je passe d’une sensation d’eau à la bouche à ce désagréable sentiment de trop, de plein, de culpabilité envers ce que je viens de m’envoyer télépathiquement.

Pourtant, manger pour se faire du bien est une conduite normale, ordinaire.

Quand on est triste, déprimé·e, ou stressé·e, il arrive souvent de se dire “je vais m’envoyer trois cheeseburgers, ça va me remonter le moral”. Après cela, peut-être qu’on aura trop mangé, certes, mais ce n’est pas grave, car ça aura permis de se calmer et on attendra tranquillement le retour de la faim pour manger à nouveau. Il n’y a rien de mal à ça, au contraire, c’est très bien.

Ce qui est regrettable, c’est de ne pas y arriver. Les trois cheeseburgers ne réconfortent pas, car on culpabilise de les manger.

On a cette fâcheuse tendance à se créer des interdits alimentaires et, quand on les franchit, on culpabilise. Donc on crée à nouveau une émotion négative, ce qui entretient un cercle vicieux: je mange pour calmer mon stress, mais je stresse parce que j’ai mangé.

On passe sans cesse du plaisir au regret. Du confort à l’inconfort.

Il y en a ras-le-bol de s’en vouloir ! Calmer ses émotions par la nourriture quand on est dans une situation de stress ou de fatigue n’est pas critiquable ou préjudiciable. Certes, il ne faudra pas produire ce mécanisme en permanence et se fermer aux émotions, mais je suis d’avis que le bon apport de nutriments c’est aussi ce qui permettra de se calmer, de reprendre ses forces et d’affronter n’importe quel souci ou malheur.

C’est pour cela que finalement, mes chèr·e·s ami·e·, j’ai décidé de vous proposer une recette bien pondérée, avec une bonne dose de tout ce qui nous fait du bien, pas trop compliquée pour que cela ne nous prenne pas trop de temps et que nous puissions consommer facilement en buvant un thé avec nos amis devant un film. Plaisir non coupable garanti !

BANANA BREAD

8 à 10 tranches, préparation 20 min cuisson 50 min, easy.


Ingrédients pour les Gnocchi :

- 250 g de farine
- 125 g de sucre roux
- 1 demi-cuillère à café de bicarbonate alimentaire
- 2 cuillères à café de levure chimique
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 75 g de beurre fondu et refroidi
- 2 bananes bien mûres
- 4 cuillères à soupe de poudre de noix de coco
- 20 g d’amandes en bâtonnets
- 50 g de chocolat noir en petits morceaux
- 60 ml de lait d’avoine
- 2 œufs
- 1 pincée de fleur de sel


Topping :

- 60 g de beurre très mou
- 250 g de fromage frais type “Philadelphia”
- 150 g de sucre glace


Préparation :

Je vous recommande de le préparer la veille. Il sera non seulement meilleur, mais aussi tout prêt quand vous en aurez envie !

Préchauffez le four à 180 °C. Mixez les bananes en y ajoutant une cuillère à soupe de jus de citron et le lait d’avoine. Mélangez le beurre fondu aux bananes mixées et ajoutez la farine, le sucre, les amandes, le chocolat, le bicarbonate, la levure chimique et la poudre de noix de coco. Mélangez bien comme il faut et ajoutez les œufs un à un afin d’obtenir une pâte lisse. Versez la préparation dans un moule à cake beurré et fariné. Enfournez pour env. 50 minutes à 180 °C.

Pendant ce temps, préparez le topping. Travaillez le beurre mou avec le fromage jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez le sucre glace en 3 fois, en fouettant le mélange à chaque fois pour que le mélange reste lisse. Couvrez et placez au frigo.

Le jour suivant, en PLS, faites chauffer de l’eau pour un thé, coupez une tranche de cake, une autre pour chacun·e de vos ami·e·s, appliquez une bonne cuillère de crème, allez vous installer confortablement devant un bon film et faites vous plaisir sans en regretter un seul instant. Vous êtes juste en train de vous faire du bien.