Contributions

par Chloé Mezzelani

C’est soit super lucide soit hyper flou, y’a pas vraiment d’entre-deux. Je peux pas tout contenir, c’est lourd, c’est pesant, faut que je me rince la gueule à l’eau froide. De quoi je te parle encore ? Ça risque de prendre une trajectoire courbe. Gamine, j’en bavais un peu, entre les violences conjugales et les saloperies qu’on se balançait à l’école, que les filles c’était nul, que les bites régnaient en maître. Tu lançais des cailloux à ma fenêtre, j’éteignais la lumière pour que tu penses enfin que je m’étais endormie. Sale pute, répond. Toi tu pensais à banalité quand je pensais à suicide. C’est trash d’être un ado. Je t’en veux pas, t’as fais avec les possibilités que t’avais, même si t’aurais pu m’épargner un peu. C’est tout cabossé maintenant.
confort littérature